Non classé, voyage, Voyage et bonnes adresses

Ne plus manger de viande : est-ce difficile socialement ?

Après mon article sur mon bilan après 1 an sans viande, je souhaitais continuer sur ma lancée et parler d’un sujet, trop peu énoncé lorsqu’on est végétarien ou qu’on décide de le devenir. Cela n’est juste que mon propre retour d’expérience après mes 1 an sans viande.

Donc, ne plus manger de viande : est-ce difficile socialement ?

Cela dépend avec QUI et OÙ.

Une ville comme Barcelone offre de nombreuses possibilités, en particulier pour les végétariens et véganes. Brunch, restaurant bio, restaurant crudi-vegano (oui oui), restaurant flexitarien, bref… C’est très facile. Vous êtes surs de toujours pouvoir avoir au moins 1 options veggie au menu.

Sauf quand vous allez toujours au même restaurant de burgers avec vos amis et que s’offre à vous l’unique option végétarienne : le burger au tofu, ou le pan con tomate (spécialité espagnole, de la tomate frottée sur du pain).  Il faut faire face à la redondance des plats, et c’est malheureusement ce que je déplore. À moins d’aller dans les restaurants spécialisés, il faudra se contenter d’une seule et unique option.

(Article, où manger des burgers veggies à barcelone).

Si on sort des grandes villes… ça se complique, un petit village espagnol ou français ne vous offrira pas d’option végétarienne (à part le pain con tomate, ou le plateau de fromage…). Et pour moi c’est plutôt problématique car quand j’annonce aux serveurs que je ne consomme pas de viande, je me sens toujours mal à l’aise vis à vis des mes amis ou de ma famille.

Les personnes : c’est souvent le plus compliqué. Les blagues, les remarques, les réflexions, les craintes… Tout, on a droit à tout. Et pour la première fois, j’ai eu une sensation bizarre… Je me suis mise moi-même dans une minorité. Et comme toute minorité, elle a droit à des blagues, plus ou moins subtiles, plus ou moins drôles. Et beaucoup de débat.

« Mais le jambon, tu manges ? » -> NON

« Les oeufs, tu manges ? » -> OUI

« Eh, le fromage c’est pas très vegan tout ça » -> ?

Le fait d’exclure un aliment de son régime alimentaire (viande, gluten, lait, gras) pour des raisons de santé ou des choix personnels, peut s’avérer problématique en société. Enfin, cela dépend avec qui on est bien évidemment. Certaines personnes trouveront cela normal que tu aies un repas végétarien lors d’un repas en famille. En général, ce sont les personnes ayant ou ayant suivi un régime alimentaire particulier (viande, alcool, gluten, au régime). Et ceux qui mangent de tout, au contraire, ne comprennent pas toujours le choix. J’ai du faire face à de nombreux débats :  » mais pourquoi tu t’infliges ça, si tu aimes toujours goût de la viande ? » ou « C’est comme une religion ! ».

Le pire reste à l’extérieur « Elle ne mange pas de viande… c’est triste hein » annonce-t-on au serveur. Ces derniers répondant par l’affirmative également. Et j’ai beau me répéter pourquoi j’ai fait choix, je reste une fille « triste » vu par les autres. Heureusement, je peux rebondir et prendre parfois les devants :  « attention, je suis pas très drôle, je mange pas de viande ! » (#blaguedemerde)

Avant de commencer ou de changer votre régime alimentaire, il faut être sûr de soi. Des fois, je me pose moi-même la question quand je vois que dès que je sors des grandes villes, le choix se réduit.

Mes conseils pour que cela se passe bien avec votre entourage :

  • Soyez toujours celui qui propose le restaurant. Ainsi, vous serez sûrs que vous allez avoir au moins une option qui convient à votre alimentation (conseil bateau, mais pas grand chose à faire, que voulez.vous !).
  • Entourez vous de bonnes personnes (eh oui même quand on a un régime alimentaire). C’est toujours mieux quand on a toujours quelques copains qui partagent notre régime alimentaire mais ce n’est pas toujours le cas. Trouvez des personnes qui acceptent, et qui soient curieux de partager vos découvertes.
Cécile du blog alatitecuillere

En conclusion, il faut une (sacrée) belle volontée de supprimer un aliment de votre alimentation. Car quoi qu’il en soit, pour beaucoup de décisions que vous allez prendre (personnelle, professionnelle), seulement une petite partie de votre entourage vous soutiendra… Et cela, doit vous conforter dans vos choix 🙂

6 réflexions au sujet de “Ne plus manger de viande : est-ce difficile socialement ?”

  1. Personnellement végétalienne, quand je vais au restaurant je demande une assiette avec plusieurs accompagnements : frites et salade, légumes, pâtes… Ils me le font sans problème. Pour le dessert plus complexe. Je prends un sorbet ou une verrine avec des fruits 😉 Sinon rien ! Économie garantie ☺️

    J'aime

    1. Hello ! Merci pour ton commentaire ! Oui, pas bête, je n’ai jamais osé demander une assiette toute simple ! Ca m’ait arrivé plusieurs fois qu’on me regarde bizarrement lorsque je demandais de changer la viande par un autre ingrédient… Eh oui, même par les serveurs !

      Aimé par 1 personne

      1. Ils devraient respecter tout les clients ! Personnellement j’ai eu le droit à des commentaires bizarres du personnel quand j’étais végétarienne car je prenais un burger que avec du fromage, de la sauce et de la salade par exemple 😉 Mais bon ça n’a pas lieu d’être ☺️
        Douce soirée ma belle.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s