1 mois seule en Indonésie, mon itinéraire et mon retour d’expérience

Après une prise de décision assez courte, je book mes billets et dans moins de 2 mois, je partais pour l’Indonésie, seule, sac à dos et mon guide du routard (en tant que bonne française)… J’avais déjà pu voyager seule mais seulement quelques jours. Partir 1 mois, sans personne, ma feuille de route à faire seule, et occuper mes journées étaient un vrai challenge et le début (voir les 2 premières semaines) assez stressantes… je livre mon vrai retour d’expérience sur ce grand voyage que j’ai pu réaliser entre 2 jobs.

L’Indonésie en 1 mois : que faire ?

Je tiens à préciser que je me suis laissée guider certains de mes choix par le guide du routard !

ÎLE DE JAVA 5 JOURS 

Les 5 premiers jours, je suis restée sur l’île de Java. Avec une journée à Jakarta (pas grand chose de très intéressant dans cette immense ville), je rejoins un groupe d’espagnols rencontré en ligne quelques semaines plus tôt, à Yogikarta. Le lendemain départ à 2h30 afin de voir le levé du soleil sur le temple Borobodur, le premier temple Hindouiste sur une île actuellement Musulmane ! Prabaman temple se fera dans l’après midi avec visite d’une cafétéria du café Lowak (le café le plus cher du monde, rien que ça, et en plus c’est des crottes de l’animal).

2ème partie sur l’île de Java : le volcan Bromo. Levé à 3h du matin afin de voir le lever du soleil, qui pour le coup, ne vaut vraiment pas le coup. Ascension sur le volcan, au bord du gouffre (le volcan est toujours en activité) la promenade est assez dangereuse. 

5h du matin avant l’ascension du volcan Bromo

Le 2eme  volcan : Kawah Ijen, avec ses lavés bleues, mais pour le coup je n’ai pas pu le faire par manque de temps et d’énergie (l’ascension se fait à 1h du matin).

Sur le chemin de l’aéroport, notre guide nous arrête Madakaripura Waterfall. Pour une première fois je peux voir des cascades de très près !

Au coeur des cascades

NUSA PENIDA 4 JOURS 

Direction Bali en avion depuis Surabaya. Je pose mes affaires 2j à Kuta (ville très animée pour faire la fête) avant de repartir en ferry local sur Nusa Penida. Randonnée et scooter indispensable pour profiter de l’île. Les vagues sont fortes et les routes dangereuses…

Les spots que j’ai pu faire (en photo ci dessous) 

Kelingking Beach : ou le TREX, attention descente de la falaise très dangereuse, arrivée sur une plage avec de fortes vagues. Prendre des snacks pour reprendre des forces avant la montée

Plage du T Rex

Broken Beach : Spot non baignables mais facile d’accès et de belles photos à prendre 

Broken Beach

Diamond Beach : Vague très fortes mais moins sympa par rapport au TREX, je conseille d’aller directement à la plage d’à côté si vous souhaitez vous baigner 

Diamond Beach

Atuh Beach : Plage baignable, snorkling possible avec quelques rafraîchissements sur place. 

Crystal Bay : Plage baignable, snorkling possible, facile d’accès donc un peu plus de touriste (mais en général ils sont partout !) 

Couché de soleil sur Crystal Bay

Pandan Beach : Direction crystal bay et traverser la forêt pendant 30 minutes afin de vous rendre sur la plage. Beaucoup moins touristiques car moins facile d’accès et tout aussi sympa. 

LOMBOK 2 JOURS + GILI 4 JOURS

Arrêt à Sengigi, je vous conseille de louer un scooter pour voir les plages aux alentours et d’attendre le coucher de soleil. Vous pourrez admirer les mont Agung de Bali. 

Plage de Sengigi

Au nord de Lambok à Bengsal, vous pourrez prendre le bateau pour les îles Gili.

Les Iles Gili (3 au nord de Lombok), sont des îles paradisiaques faites pour les personnes en recherche de fête ou des familles qui souhaitent se reposer.

Iles Gili, vue sur Lombok

Je suis restée sur Gili Trawangan, la plus active afin de pouvoir faire un maximum d’activité et de pouvoir rencontrer des gens plus facilement. Entre snorkeling, plongée, paddle, et coucher de soleil, on se laisserai bien tenter de rester une semaine ici 😉 

BALI 10 JOURS 

Amed – Candi Dasa : 4 jours.

A Amed, il y a énormement de centres de plongées. J’ai pu faire un baptême de plongée. Pour les plus aguéris en plongée, il y a de nombreux spots magnifiques comme voir des épaves en j’en passe.

Ubud 6 jours : Ubud, selon certaines personnes, c’est tout et son contraire. Ne vous fiez pas des avis des autres voyageurs sur la ville, faites le vous même ! En effet, elle sera trop dynamique pour les plus zen d’entres vous, mais plein d’activité plus que originales pour ceux qui ne veulent pas s’ennuyer (et cela n’inclut même pas la plage)… Au programme, visites de rizières (attention certaines sont fausses et simplement dédiées aux touristes, elles ne sont en rien authentiques !),des temples, de forêt des singes (même si je n’ai pas eu confiance sur la condition des animaux), massages, yoga, cours de couture et… cours de cuisine ! Je vous laisse deviner ce que j’ai pu faire 😀 


Kuta 3 jours : Clairement pour se prélasser avant de reprendre l’avion, c’est aussi la ville pour sortir en boite (chose que j’ai mis de côté pendant mon voyage). En revanche, coucher de soleil très joli et, vous pouvez remonter la plage jusqu’à la prochaine ville en une heure de marche les pieds dans l’eau !

Mon retour d’expérience, 1 mois seule en asie du sud 

Entre 2 jobs je prends la décision de partir loin afin de me “rencontrer avec moi même” comme beaucoup de gens le dise avant de partir pour un grand voyage.

Je fais un spoiler, ça n’a pas été facile, surtout d’arriver seule, mais c’était un challenge personnel que je m’étais lancée. J’ai eu des moments où j’étais seule sur la plage et les larmes me montaients aux yeux comme des moments en groupe où je riais aux éclats ! Et c’est bien ça, l’apprentissage. Apprendre à apprécier ces moments seuls avec soi même, cela peut en effrayer plus d’un. C’est en effet surement pourquoi certaines personnes se retiennent de partir… « Seul(e) ? Qu’est-ce que je vais faire ? » C’est le moment de prendre une bonne leçon de vie et d’apprendre à être seule mais également bien d’autres choses…

  • J’ai appris à ne pas me forcer tout en faisant plaisir aux autres : on me force à boire en auberge de jeunesse pour participer à la soirée ? je passe a autre chose et j’attendent qu’ils terminent en boite de nuit pendant que j’irai me reposer. 
  • J’ai appris à me dire : que si je ne fais pas quelque chose (sortir, voir un monument important, participer à une activité…) ce n’est pas grave ! La fête sera toujours la, le monument pareil et j’ai peut être mes propres raisons de ne pas avoir envie de participer à quelques rassemblements si je n’en ai pas envie. 
  • J’ai appris à faire confiance aux personnes inconnues, comme j’ai appris à faire confiance à mon instinct. En tant que femme seule, il faut toujours redoubler d’attention mais sans se priver d’expérience ! Il faut voir comment l’on se sent et juger la situation : est-ce dangereux, vais je le regrette, ferais je mieux de rentrer ? 
  • J’ai appris que les gens sont majoritairement bons et non mauvais. Les autres voyageurs sont parfois particuliers, mais il y en a toujours qui auront le même profil que vous et seront prêts à vous donner un coup de main en cas de situation délicate
  • J’ai appris (et pas des moindres …) a demander de me prendre en photo ! Eh oui marre des selfies 😛 
Temple à Ubud

Ces petits enseignements de vie… tous simples écrits… sont tout autre chose quand on fait face à eux sur le terrain 😉 Alors prêt pour se laisser tenter par l’indonésie ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s